Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Christian MONCEL


Vous trouverez dans cet A propos :


                 Généralités


                 La Petite Revue de l'Indiscipline en marche (extraits d'un article de Sébastien)


                  Quelle indiscipline ? (extrait d'un article de Michel Valtin)


                 La Petite Revue de l'Indiscipline : informations pratiques, abonnement, Parmi les numéros parus, etc.


                  Oeuvres de Michel Valtin


                  Oeuvres d'Alain Dumaine (relatives à Baudelaire et à Rimbaud)


                  Oeuvres de Bernard Flouret : Défense de Fernando Pessoa


                  Ebauches pour l'oeuvre d'André Rivol (Exposé de Poétique)


                 En préparation (qui mentionne en particulier un article de Jean Donat : Les éditions critiques de Rimbaud et le point de vue d'un poète)


                  Quelques citations de Goethe et de Pessoa


                  Etc. (qui devra être complété, prochainement, si possible)


Généralités


        Le secrétaire de La Petite Revue de l'Indiscipline est Christian Moncel, B.P. 124, - 42190 CHARLIEU (France) (nouvelle adresse à partir du 12 novembre 2005)


        "L'indiscipline est la force principale de l'indisciplineur" (François Boron)


        Envoi du Catalogue sur demande accompagnée d’une enveloppe affranchie à votre adresse.


LA PETITE REVUE DE L’INDISCIPLINE EN MARCHE (1994-20..)


        Après avoir pataugé, peu après sa naissance, dans la flaque d’eau lyonnaise – c’est-à-dire dans le petit monde des petites revues de poésie à Lyon – (…), notre revuette s’est efforcée de développer l’indiscipline, notamment par l’humour et l’ironie, dans divers domaines (poésie, littérature, écologie politique et antipublicité, philosophie). (…) Le numéro le plus important ou le plus complet de cette première période est sans doute Pessoa l’Indisciplineur. A partir de Changements, 1 et 2, (…). La revuette concentre alors son action sur la littérature, ainsi que sur la philosophie de l’indiscipline (L’Obscurantisme de Claudel, - De l’Art de la Connerie à la Philosophie de l’Indiscipline, - L’Indiscipline face à la novPoésie, L’Obscurantisme ordinaire, - Critique de la novPoésie, Littérature et Charlatanisme, - Réda, Ponge, Jaccottet, L’Anthologie de la Pléiade, - Jacques Roubaud, - Claude Seyve). La revuette publie aussi des articles ou des œuvres d’auteurs (Christian Degoutte, Jean-Jacques Nuel, Jean L’Anselme) qui ne font pas partie des rédacteurs principaux, ainsi que quelques poèmes et quelques textes parmi ceux qu’elle reçoit. Mentionnons deux numéros sur Rimbaud, et cinq numéros sur Pessoa (ces derniers étant en très grande partie l’œuvre de Bernard Flouret). A l’inverse des « béni-oui-oui qui disent amen à tout », La Petite Revue de l’Indiscipline se propose de « tout critiquer de toutes les manières » (Michel Valtin). Terminons, pour tenter d’écarter certains malentendus, en disant que l’indisciplineur doit s’indiscipliner contre sa propre sottise, que l’indiscipline est un art, et qu’à l’exemple de Pessoa comme à l’inverse des Papes de tout bord, l’indisciplineur ne songe évidemment pas à décréter sa propre infaillibilité. (…)


        Après le numéro 106, notre marche continue.


                                                                                              Sébastien 


QUELLE INDISCIPLINE ?


        « L’indiscipline ne présente guère d’intérêt si elle n’a pas pour objet de faire valoir quelque chose de meilleur et de plus intelligent que ce à quoi elle s’oppose. » (…) « Celui qui cherche à progresser dans l’indiscipline est amené à déterminer par rapport à quelles tendances de lui-même il doit faire preuve d’indiscipline. Convient-il par exemple de se livrer au désir d’épater les autres, par sociabilité, ou, au contraire, de se libérer de l’influence des autres, afin d’être soi-même ? » (…) « En s’opposant à l’instinct grégaire, au pouvoir, à la propagande et aux sottises de toutes sortes qui nous inondent de toutes parts, l’indiscipline se propose pour fin un autre ordre que celui du conformisme social : l’ordre de la fraternité, de la vérité, de la beauté et de la sagesse. » (…) « Le lecteur objectera peut-être qu’il voit bien par rapport à quelles tendances de la société il convient de pratiquer l’indiscipline, mais qu’il comprend moins bien par rapport à quelles tendances de lui-même l’individu doit s’indiscipliner. Je réponds que l’individu doit s’indiscipliner par rapport à sa propre sottise. Il doit donc d’abord la reconnaître. (…) » « L’erreur et la sottise sont partout, ou presque, et, certains jours, j’en arrive à penser que le monde est rempli d’une majorité de béni-oui-oui qui disent amen à tout. C’est pourquoi nous entendons contribuer, pour notre part, à tout critiquer de toutes les manières. »


(Extraits de Pessoa l’Indisciplineur, article de Michel Valtin, paru dans notre numéro 33). 


LA PETITE REVUE DE L'INDISCIPLINE :


INFORMATIONS PRATIQUES


         Secrétariat : Christian Moncel, B.P. 124, - 42190 CHARLIEU (France).


        Abonnement : 17 euros pour 20 unités (soit 5 numéros quadruples, l'unité correspond à un numéro simple, la plupart de nos numéros sont quadruples). Cet abonnement couvre un an et demi ou deux ans environ. L’abonnement partiel, pour deux ou trois numéros quadruples, est possible. Chèques à l'ordre de Christian Moncel, CCP Lyon 1947 92 D.


        En diffusion provisoire : Docteur Courtan, Blasphèmes, 2,55 euros. Publication strictement réservée aux adultes athées. Pour la recevoir, certifiez que vous êtes majeur et incroyant. Si vous êtes croyant et que vous désiriez néanmoins la recevoir, précisez le degré de blasphème que vous vous sentez capable de supporter.


        Parmi les numéros parus : Série Poésie, littérature, humour, ironie : le numéro 5 (Pour saluer Casse), 0,85 euros, le numéro 6 bis (Pour une Action en faveur de la Poésie), 0,85 euros ; le numéro 10 (L'Indiscipline par lettres ou La Flaque d'eau lyonnaise), double, 1,70 euros ; le numéro 25 (Vous avez dit Petchanatz ? quadruple, 3,40 euros), le numéro 25 bis (Petchanatz et la littérature informatique, 1, 70 euros). Série Écologie politique et Antipublicité : le numéro 7 bis (Pour un Mondial de l’Antipublicité), 0,85 euros ; le numéro double 8-9 (Énergie nucléaire, propagande et vérité, 12 pages, 1,70 euros). Série Philosophie : le numéro 21 (Tolstoï, un grand Précurseur; la Culture et la Bombe, quadruple, 3,40 euros). Le numéro 45 (La Guerre d’Algérie, 1), quadruple, 3,40 euros ; et le numéro 53, La Guerre d’Algérie (suite), triple, 2,55 euros. Le numéro 64, Changer l’Amérique!, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 76, Changements , 2 (les Anthologies, L’Obscurantisme de Claudel, etc.), 3,40 euros. Le numéro 80, Christian Degoutte, Paroles Cuites, 3,40 euros. Le numéro 84, De l’Art de la Connerie à la Philosophie de l’Indiscipline, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 88, Chavardès, Valensol, Biagiotti, Réponses aux Revues, double, 1,70 euros. Le numéro 49 (L’Art Contemporain ? - C’est au fond de l’impasse), quadruple, 3,40 euros, comprenant le numéro 52 (Tenez vos chiens en laisse! - Avis à tous ceux qui saisissent des textes sur ordinateur -). Le numéro 60, Critique littéraire et Déontologie, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 94, L’Indiscipline face à la novPoésie ; L’Obscurantisme ordinaire, double, 1,70 euros. Le numéro 96, Critique de la novPoésie : Littérature et Charlatanisme, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 100, Réda, Ponge, Jaccottet ; L’Anthologie de la Pléiade, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 104, supplément satirique au numéro 100, Jacques Roubaud, numéro spécial, double, 1,70 euros. Le numéro 106, Claude Seyve, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 110, Le Haïku, automne 2003, quadruple, 3,40 euros Le numéro 114, Pouvoir littéraire, littérature hyper-intellectualisante et novPoésie ; Poésie d’avant-garde et poésie contemporaine, novembre 2003, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 118, L’Esprit Critique, décembre 2003, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 122, Philippe Jaccottet et la poésie française du XXème siècle, printemps 2004, quadruple, 3,40 euros. Numéros relatifs à Rimbaud : voir Alain Dumaine, page 5. Numéros relatifs à Pessoa : voir Bernard Flouret, page 6. Le numéro 126, Pour saluer l’arrière-garde ! Automne 2004, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 130, Prose et Poésie, Chronique du Haïku, Haïkus, Poèmes, automne 2004, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 134, L'émotion en poésie !, février 2005, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 138, Intellectualisme véritable et littérature hyper-intellectualisante, double, 1,70 euros. Le numéro 140, Claudel récupérateur de Rimbaud, triple, 2,55 euros. Le numéro 143, Un double pied de nez au Temps !, triple, 2,55 euros. Le numéro 146, Rimbaud et la Modernité : science, sagesse et progrès, quadruple, 3,40 euros. Le numéro 150, Verlaine, la destruction de l'enfer... et Rimbaud ! suivi de Rimbaud : des secrets pour changer la vie ? (1), automne 2006, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 154, Royauté, ou la conclusion des Illuminations, printemps 2007, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 158, Verlaine, admirateur de Baudelaire, ou l'esthétique réduite au strict minimum, printemps 2007, triple, 2,55 euros.


Le numéro 161, Rimbaud : des secrets pour changer la vie ? (I), septembre 2007, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 165, Rimbaud : des secrets pour changer la vie ? (II), septembre 2007, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 169. Gabriel LE GAL, Poèmes. Alain, la formation de l'esprit et les Marchands de Sommeil, mai 2008, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 173, Qu'est-ce que le don artistique ? (critique des conceptions de Freud), avril 2009, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 177, Freud, le Créateur littéraire et la Rêverie (Qu'est-ce que le don artistique, II), novembre 2009, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 181, Freud et la Conquête de la Biographie, automne 2010, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 185, Freud et Léonard. Inhibition, amour, science et peinture, automne 2010, 3,40 euros.


Le numéro 189, Freud et la Gradiva de Jensen, été 2011, 1,70 euros.


Le numéro 191, Freud et Léonard (suite), Freud et la Gradiva de Jensen (suite), automne 2012, quadruple, 3,40 euros.


Le numéro 195, Zweig critique de Tolstoï (François Boron), Petits Poèmes de l'été 2012 (Sébastien), automne 2013, triple, 2,60 euros.


Le numéro 198, Michèle Rodet, Quelques haïkus de Turquie - Septembre 2012, simple; 1,30 euros.


Le numéro 199, Sébastien, Haïkus irréguliers et Petits Poèmes (suite). - Bernard Flouret, Les Chemins qui ne mènent nulle part (rêves). - Numéro double, 2,60 euros.


Le numéro 201, Le délire de Rimbaud, de la lettre dite du voyant à Une Saison en Enfer, quadruple, 1,60 euros.


OEUVRES DE MICHEL VALTIN


Qu'est-ce que le don artistique ? (critique des conceptions de Freud), extraits publiés dans notre numéro 173.


Freud, le Créateur littéraire et la Rêverie (Qu'est-ce que le don artistique, II), dans notre numéro 177.


Freud et la Conquête de la Biographie, dans notre numéro 181


Freud et Léonard. Inhibition, amour, science et peinture, dans notre numéro 185.


Freud et la Gradiva de Jensen, extraits, dans notre numéro 189.


Pessoa l'indisciplineur, dans notre numéro 33. Cet article traite de la théorie de l'indiscipline telle que nous la concevons.


OEUVRES D'ALAIN DUMAINE


Baudelaire et la Réalité du Mal, 1993. ISBN 2-901064-20-5. - 6,10 euros


Autres œuvres d'Alain Dumaine


Rimbaud ou l’Avenir de la Poésie (nouveau tirage), numéro 37, avril 1997, quadruple, 3,40 euros.


Rimbaud ou le renoncement à l’idéal baudelairien, numéro 41, avril 97, quadruple, 3,40 euros.


Rimbaud et les formes monstrueuses de l'amour ISBN 2-901064-18-3. - 6,10 euros


Baudelaire, les poisons et l'Inconnu ISBN 2-901064-17-5. - 6,10 euros.


        Studi Francesi (Corso Vittorio Emanuele, 68, - 10121 Torino, Italie) a publié dans son numéro III du 39ème volume (1995) un compte rendu élogieux de l’ouvrage d’Alain Dumaine : Baudelaire et la Réalité du Mal. Antoine Fongaro y affirme notamment : « Les 22 pages de cet « essai » (p. 3 à 24) sont l’exposé à la fois le plus lucide, le plus profond et le plus concentré (ce qui n’est pas un mince mérite) que j’aie jamais lu sur la réalité du mal chez Baudelaire. »


        Au sujet de Baudelaire, les poisons et l'Inconnu et de Rimbaud ou l'Avenir de la Poésie : "Deux textes, originaux et denses, sur Rimbaud, le premier qui ait vraiment compris le phénomène de la création poétique et qui révèle le fond de la pensée de Baudelaire." (Jean Lacroix, Le Monde, 21-22 octobre 1973).


        Au sujet de Rimbaud ou l'Avenir de la Poésie : "M. Moncel me semble donner l'interprétation correcte (enfin ! ) des formules de Rimbaud dans ses lettres des 13 et 15 mai 1871 (...) C'est dans la conception du "dérèglement de tous les sens" que Rimbaud serait le continuateur de Baudelaire. Ici encore, les idées de M. Moncel me semblent justes (...)" (Antoine Fongaro, Studi Francesi, janvier-avril 1974). Au sujet de Rimbaud et les formes monstrueuses de l'amour : "(...) Au total, il me semble impossible de ne pas accepter la conclusion de M. Moncel, explication globale d'Une Saison en Enfer : "En décidant de se libérer du mensonge pour posséder la vérité dans une âme et un corps (Adieu), Rimbaud se dégage de l'emprise de Baudelaire, ce cher Satan qui professe l'amour du mensonge et déclare que la vraie réalité n'est que dans les rêves" (p. 45). J'espère avoir donné au moins une idée de la richesse et du caractère stimulant de ces quelques pages. Décidément la brochure de M. Moncel va beaucoup plus loin et beaucoup plus profond que bien des thèses dites monumentales en plus de mille pages ! " (Antoine Fongaro, Studi Francesi, mai-aout 1982, pp.307-309).


N.B. Alain Dumaine est un auteur inventé par Christian Moncel. 


OEUVRES DE BERNARD FLOURET


Défense de Fernando Pessoa, 1, dans Fernando Pessoa l’indisciplineur, numéro 33, de la série Poésie, littérature, quadruple, 3,40 euros.


Défense de Fernando Pessoa, 2, numéro 56, quadruple, 3,40 euros.


Pessoa, un raté à la manière de Shakespeare ?, numéro 68 ; 3,40 euros.


Pessoa, Bernardo Soares et le Baron de Teive, numéro 72, quadruple, 3,40 euros.


Pessoa, L’Éclatante Réussite, numéro 90, quadruple, 3,40 euros. Ce numéro contient plusieurs articles de Bernard Flouret, ainsi qu’un article de Michel Valtin, et un autre de Maurice Hénaud.


Ébauches pour l'oeuvre d'ANDRÉ RIVOL


Poèmes ISBN 2-901064-03-5. - 1,60 euros


Exposé de Poétique, 1 ISBN 2-901064-04-3 (édition complète) ISBN 2-901064-05-1 (vol. 1) 6,10 euros (1 - La création poétique. 2 - Henri Poincaré et l'invention mathématique).


Exposé de Poétique, 3 ISBN 2-901064-09-4 (vol. 3) (Le rêve ; psychologie de la création poétique et psychologie cognitive). 4,60 euros


        "(...) Équidistante des Romantiques, qui misaient tout sur "l'inspiration", et de Valéry (...) qui ne lui accordait que le fameux "premier vers", la poétique de Moncel (1) ne manque pas de séduire par l'évidence et la justesse de ses intuitions. (...). (...) la qualité des deux poèmes présentés et de leur commentaire (...) fait de ce petit livre le résultat d'une entreprise originale, authentique et courageuse. Rare alliage de qualités en une décennie où le discours "poétique" n'aura pas souvent dépassé le stade des jargons érudits, si ce n'est de la pure mystification." (Pierre Somville, Revue philosophique, décembre 1979).


(1) Aujourd'hui, ce n'est plus que la poétique d'André Rivol (note de l'éditeur).


En préparation :


Jacques Sibour. Les Fleurs du Jardin Détruit, poèmes.


Jean Donat. Les éditions critiques de Rimbaud et le point de vue d’un poète. (Cet article a paru dans le numéro 12 de Parade Sauvage (décembre 1995), revue d’études rimbaldiennes, Musée-Bibliothèque Rimbaud, B.P. 490, 08109 Charleville-Mézières Cedex).


_______


« Sois pluriel comme l’Univers! » (Fernando Pessoa)


« Veux-tu marcher dans l’Infini ? Commence par marcher dans le fini, dans toutes les directions. » (Goethe)


« La sagesse n’est que dans la vérité » (Goethe)


« L’amour de la vérité se montre en ceci que l’on sait découvrir et aimer partout le bien. » (Goethe)


____


Notre autre site (remis à jour, mais pas encore de manière tout à fait complète), fournit des indications sur notre revuette, donne des textes que nous avons publiés, etc. :


http://christian.moncel.free.fr


____


Note au sujet d’Alain Dumaine et de Christian Moncel


        L’ouvrage, récemment paru, d’Antoine Fongaro : De la lettre à l’esprit. Pour lire “Illuminations” (Honoré Champion, Paris, 2004) est un des rares livres relatifs à Rimbaud où Christian Moncel est cité, je veux dire le premier Christian Moncel, le second n’étant autre que notre secrétaire. Voici ce que dit à ce propos Bernard Flouret, dans un opuscule encore inédit : Christian Moncel « a d’abord écrit et publié sous son propre nom. Vers 1990, à la lecture de Pessoa, il découvre qu’un auteur est un groupe de virtualités. Il décide alors de donner une existence littéraire à un certain nombre de virtualités qui se trouvent en lui. Il remanie ses œuvres antérieures pour les faire correspondre à la personnalité des auteurs qu’il invente. » Et, dans notre Catalogue, on peut lire : « Alain Dumaine est un auteur inventé par Christian Moncel ». Une petite partie seulement de l’œuvre de cet écrivain fictif, l’opuscule Baudelaire et la Réalité du Mal, a été achevée. Au sujet de la pensée d’Alain Dumaine relative à Baudelaire et à Rimbaud (son art de la composition et son style n’apparaissent encore que dans l’opuscule cité plus haut), voir les essais que, sur cette question, cite notre Catalogue. Voir aussi Jean Donat (Rimbaud, la critique universitaire et le point de vue d’un poète, dans Parade sauvage, revue d’études rimbaldiennes, N° 12, décembre 1995, Musée-Bibliothèque Rimbaud, B.P. 490, 08109 Charleville-Mézières Cedex ).


                                   Maurice HÉNAUD


Interêts

Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Pessoa, indiscipline, Freud, Léonard de Vinci