Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2011

Freud, Jensen, Gradiva et L'Ombrelle rouge

Jean Bellemin-Noël, qui a déjà traduit Gradiva, vient de traduire une autre nouvelle de Jensen, citée aussi par Freud, L'Ombrelle rouge. Le livre, qui comprend la traduction, un Avant-propos, et un Essai de lecture freudienne, par Jean Bellemin-Noël, est annoncé pour le 23 novembre 2011, aux éditions Imago, Paris.

Vous trouverez un extrait d'article sur ce livre dans le blog de Michel Valtin:

http://freudvaltin.hautetfort.com


17/07/2011

Numéro 189 (été 2011)

Freud et la Gradiva de Jensen (Entre le psychanalyste et le romancier, des désaccords de détail?) (extraits) (numéro double, 1,70 euros)

Après avoir rappelé, dans l'introduction, que Jensen s'est déclaré d'accord, "dans l'ensemble et pour l'essentiel", avec l'interprétation de Freud, nous donnons deux extraits de l'ouvrage en cours, un extrait du chapitre: Quelques études sur Freud et la Gradiva de Jensen, et un chapitre presque complet: Freud et Jensen: deux langages différents. Le "roman freudien" de l'artiste et du poète, et la peinture, par Jensen, de certains savants.

17/11/2010

Numéros 181 et 185 (automne 2010)

Numéro 181, Freud et la Conquête de la Biographie (Michel Valtin)

1 Présentation

2 Goethe et Léonard: l'analyse trop rapide de Freud.

3 Quelle conception pour la biographie?

4 Freud et la conquête de la biographie. Le cas de Léonard.

Freud, le désir de conquête, et la réalité de Léonard.

Freud et la prétendue transparence de Léonard.

Difficultés auxquelles se heurte la conquête de la biographie.

L'essai de Freud sur Léonard: pathographie ou biographie?

Freud et le débordement des frontières.

Gabriel Le Gal

Nicolas GRENIER, Poèmes.

Numéro 185, Freud et Léonard. Inhibition, amour, science et peinture (Michel Valtin)

1 Présentation

2 Inhibition sexuelle et inhibition dans la création artistique. Critique du point de vue trop simplificateur de Freud. Le cas de Léonard et de quelques autres.

3 Léonard et l'amour. Les critiques de Freud sont-elles entièrement fondées?

I Est-il vrai que l'inhibition soustrayait à l'intérêt de Léonard tout ce qui est érotique?

II La conception de Léonard, selon laquelle une grande connaissance est nécessaire à un grand amour, est-elle complètement fausse?

4 Léonard, peintre entravé par la science, ou génie tendant à l'universalité?

Freud et la pulsion de mort: reconnaissance des phénomènes incompris, ou systématisation outrancière?

Numéro 181, quadruple, 3,40 euros, Numéro 185, quadruple, 3,40 euros. Voir sur ce blog, dans à propos, à gauche, La Petite Revue de l'Indiscipline, Informations pratiques.